Règlement moyen Lorsqu’il Est frappé PAR UN Conducteur ivre

APPELEZ le (512) 246 2224 POUR PARLER GRATUITEMENT AUX AVOCATS DES ACCIDENTS DE CONDUITE EN ÉTAT D’ÉBRIÉTÉ

La conduite en état d’ébriété cause des milliers de blessures aux États-Unis par an. Les effets d’une blessure par un conducteur ivre peuvent aller de dommages au véhicule à des blessures graves ou permanentes et même à la mort.

Si vous ou un de vos proches avez été blessé dans un accident de voiture causé par un conducteur ivre, appelez les avocats de Zinda Law Group au (512) 246-2224 pour une consultation gratuite. Si nous ne sommes pas en mesure de parvenir à un règlement favorable dans votre cas, vous ne nous devrez rien.

Comment calculer la valeur de votre règlement

Le montant de l’indemnisation que vous pouvez demander pour un accident est généralement calculé en additionnant vos dommages économiques et vos dommages non économiques en plus des dommages punitifs qui peuvent être accordés dans certains cas.

Les dommages économiques comprennent les dommages matériels à votre véhicule, qu’il s’agisse du coût de réparation de votre véhicule endommagé ou de la juste valeur marchande de votre véhicule si elle a été totalisée lors de l’accident. Les frais médicaux, y compris les coûts des traitements médicaux et des thérapies, ainsi que la perte de salaire et la perte de capacité de gain, sont inclus dans le calcul des dommages économiques.

Les dommages non économiques pour lesquels vous pourriez avoir droit à une indemnisation comprennent la perte de dommages au consortium pour une perte de compagnie par un être cher ainsi que la douleur et les souffrances pour compenser tout traumatisme physique ou mental que vous pourriez avoir subi à la suite d’un choc par le conducteur ivre.

Ces facteurs sont uniques dans chaque cas, ce qui signifie que la valeur de chaque cas est généralement différente, et toute compensation sera basée sur un calcul individuel unique à votre cas.

Facteurs Influant Sur le Règlement moyen d’un accident de conduite en état d’ébriété

Gravité des blessures

La gravité de vos blessures est souvent un facteur important pour déterminer le montant de l’indemnisation auquel vous pourriez avoir droit. Si vous êtes en mesure d’établir la responsabilité du conducteur ivre pour l’accident et vos blessures, vous pourrez peut-être demander une indemnisation pour vos blessures et vos douleurs et souffrances.

Type de traitement

Le type de traitement que vous avez reçu pour vos blessures est crucial pour soutenir la gravité de ces blessures. Vos dossiers médicaux et les témoignages des médecins traitants peuvent montrer que le traitement que vous avez reçu était nécessaire pour traiter vos blessures et ainsi étayer vos demandes de remboursement de ces frais médicaux et des douleurs et souffrances qui en résultent.

Congé de travail

Vous pouvez également avoir droit à une indemnisation pour tout congé de travail et votre salaire perdu si vous avez été contraint de manquer le travail en raison de blessures causées par le conducteur ivre. En outre, vous pouvez également demander une indemnisation pour une perte de capacité de gain si vos blessures causées par l’accident de voiture vous empêchent de manière permanente d’exercer les mêmes fonctions professionnelles ou de gagner autant qu’avant l’accident.

Dépenses engagées

Outre les frais médicaux que vous pourriez engager pour traiter des blessures causées par l’accident de voiture, vous pourriez également avoir droit à une indemnisation pour d’autres dépenses, telles que les frais de réparation ou de remplacement de votre véhicule endommagé. Dans certains cas, vous pouvez également demander une réclamation pour les frais de votre poursuite en justice.

Douleur et souffrance

Contrairement aux dommages plus facilement quantifiables tels que les factures médicales, la douleur et la souffrance nécessitent un calcul plus subjectif. Bien que chaque cas soit unique, ces dommages-intérêts sont généralement accordés pour indemniser une victime pour la douleur et les souffrances physiques et mentales causées par l’accident de voiture. En raison de la nature unique et subjective des dommages causés par la douleur et la souffrance, les règlements peuvent varier en fonction des différents types de blessures, des combinaisons de blessures, de la façon dont différentes personnes peuvent réagir à ces blessures et du type de traumatisme subi par l’accident de voiture.

Qui a causé l’accident?

Le conducteur ivre à l’origine de l’accident peut être tenu responsable de vos blessures causées par l’accident. Cependant, votre action en justice peut également être affectée si vous avez eu une faute dans l’accident.

Dans les États qui suivent les règles de négligence contributive, toute faute de votre part peut vous empêcher de demander réparation. Dans d’autres États qui permettent une négligence comparative, l’indemnisation à laquelle vous pourriez avoir droit peut simplement être réduite proportionnellement à votre faute. Si vous étiez partiellement responsable de l’accident, vous pourriez soit ne pas être en mesure de demander une indemnisation, soit tout règlement potentiel pourrait être réduit proportionnellement à votre faute.

Établir la responsabilité

Pour établir la responsabilité du conducteur ivre, les avocats doivent généralement établir que l’autre conducteur avait une obligation de diligence envers son client: généralement, faire preuve d’une prudence raisonnable lors de la conduite d’un véhicule. Ensuite, votre avocat doit démontrer que le conducteur a manqué à cette obligation de diligence. Votre avocat peut prouver cette violation en établissant que le conducteur était en état d’ébriété au moment de l’accident parce que le conducteur n’a pas fait preuve de prudence raisonnable en conduisant en état d’ébriété. En outre, de nombreux États ont des lois sur la « négligence en soi », qui prévoient que prouver que l’autre conducteur était ivre peut satisfaire à un devoir et à un manquement. Sauf si le conducteur ivre est en mesure de prouver qu’une force intervenante a pu causer l’accident, il peut être tenu responsable de vos blessures.

Pourquoi embaucher un avocat?

Demander réparation pour vos blessures peut souvent être difficile sans l’aide d’un avocat expérimenté. Demander une indemnisation ou obtenir un règlement favorable peut souvent nécessiter une enquête approfondie pour prouver que l’autre conducteur était ivre au moment de l’accident ainsi que que le conducteur ivre a causé votre accident et vos blessures résultant de l’accident de voiture. Si vous engagez un avocat pour vous aider à poursuivre une réclamation, votre avocat peut vous aider en menant une enquête approfondie et en rassemblant autant de preuves que possible pour préparer votre dossier. Votre avocat peut se battre pour vous aider à obtenir l’indemnisation à laquelle vous pourriez avoir droit pour vos blessures causées par le conducteur ivre.

Comment demander une indemnisation auprès d’un avocat

Consulter un médecin

La première chose à faire si vous avez été impliqué dans un accident de voiture est de demander des soins médicaux immédiats pour identifier et traiter les blessures que vous pourriez avoir subies à la suite d’un choc avec le conducteur ivre. En demandant des soins dès que possible après votre accident, vous êtes en mesure non seulement de traiter les blessures potentielles, mais également de rassembler des documents pour les blessures pour lesquelles vous pourriez avoir droit à une indemnisation de la part du conducteur ivre.

Contactez un avocat spécialisé en accidents de voiture

Si vous avez été frappé par un conducteur ivre, vous devriez consulter un avocat spécialisé en accidents de conduite avec facultés affaiblies dès que possible. Votre avocat peut vous aider à demander l’indemnisation à laquelle vous pourriez avoir droit pour vos blessures et dommages causés par votre accident. Après avoir embauché un avocat pour vous aider à obtenir une indemnisation, votre avocat peut recueillir autant de preuves que possible pour prouver que l’autre conducteur était ivre et est responsable de vos blessures.

Documentez les preuves

Vous devriez commencer à documenter autant de preuves que possible dès que possible après votre accident. Après avoir embauché un avocat, votre avocat peut vous aider à documenter vos blessures en conservant des dossiers médicaux détaillés et des factures, y compris tout médicament ou traitement que vous avez reçu pour traiter vos blessures causées par l’accident de conduite en état d’ébriété.

Enquête menée par votre avocat

Votre avocat peut également recueillir toute information disponible sur les témoins, une copie du rapport de police, toute condamnation ultérieure reçue par l’autre conducteur pour conduite en état d’ébriété au moment de l’accident et toute autre information disponible pouvant aider votre avocat à prouver sa responsabilité. Avec ces informations, votre avocat peut d’abord demander un règlement qui vous indemnise pour vos blessures.

Négociation

Après une enquête approfondie sur l’accident et la collecte de preuves, votre avocat peut tenter de négocier un règlement avec le conducteur ivre ou la compagnie d’assurance du conducteur ivre en votre nom. Votre avocat peut commencer par utiliser les preuves et les informations obtenues lors de l’enquête sur l’accident pour aider à prouver l’intoxication de l’autre conducteur et sa responsabilité dans l’accident.

Créer un dossier solide et démontrer sa responsabilité est une première étape importante pour demander une indemnisation pour vos blessures et dommages. Votre avocat peut ensuite utiliser la documentation de vos blessures, des frais médicaux et des traitements, de la perte de potentiel de gain, de la perte de salaire et de la douleur et de la souffrance pour négocier avec le conducteur ou la compagnie d’assurance un règlement favorable.

Au cours du processus de négociation, votre avocat peut faire une offre de règlement, suivie de contre-offres du conducteur ou de la compagnie d’assurance. Le processus de négociation se poursuit jusqu’à ce qu’un règlement favorable soit conclu par les deux parties, ou il peut se terminer sans règlement, et votre avocat peut porter votre affaire en procès.

En procès, votre avocat en cas d’accident de conduite en état d’ébriété peut présenter votre cas, tenter de prouver que l’autre conducteur était en état d’ébriété et a causé l’accident et vos blessures, et est donc responsable de vous indemniser pour vos blessures et dommages.

Délais légaux

Si vous avez été blessé par un conducteur ivre et que vous demandez une indemnisation pour vos blessures, vous devrez vous assurer de déposer votre réclamation avant l’expiration du délai de prescription. Ce délai varie d’un État à l’autre, de nombreux États ayant un délai de prescription de deux ans. Le délai de prescription commencera à courir à partir de la date de votre accident de voiture causé par le conducteur ivre.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE CAS

Si vous avez été blessé dans un accident de voiture causé par un conducteur ivre, vous pourriez avoir le droit de demander une indemnisation. Nos avocats sont sur place pour vous fournir une consultation GRATUITE et vous aider à mieux comprendre votre position. Appelez dès aujourd’hui au 512 246 2224 pour parler à un avocat en cas d’accident de conduite en état d’ébriété aujourd’hui.

Rencontres avec les avocats sur rendez-vous uniquement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.